Tout commence par le choix de votre chiot, parmi les six races disponibles sur votre carte DS. Nintendo sait qu’il y a presque autant de races de chiens que de goûts dans la nature, et c’est pourquoi nous proposons une solution tout à fait unique : la version européenne de ce simulateur de chiots qui fait déjà un malheur au Japon sur Nintendo DS se déclinera en trois éditions : Retriever du Labrador, Teckel Nain et Chihuahua, avec à chaque fois six races différentes pour bien débuter, soit un total de 18 races au choix, dont trois (le Golden Retriever, le Husky sibérien et le Boxer) n’existaient pas dans la version japonaise. Pour chaque race, une portée de trois chiots différents permet aux joueurs de choisir le sexe et le profil (pelage, éveil, affection, …) de leur futur compagnon.

Le plus dur est fait : vous n’avez plus qu’à prendre soin et dresser votre nouveau petit chiot. Les commandes novatrices de l’écran tactile vous donnent accès à un grand nombre de jouets, de friandises et d’activités à faire faire à votre compagnon. En jouant avec lui, vous développerez ses capacités et contribuerez à le rendre plus discipliné et obéissant tout en débloquant d’autres options. En développant les aptitudes de votre chiot, vous pourrez même le faire participer à des concours canins, où il montrera devant un public nombreux et médusé tous les tours que vous lui aurez appris.

Les fonctions innovantes de la Nintendo DS vous facilitent l’interaction avec votre compagnon à quatre pattes. Envie de faire joujou avec votre toutou ? Utilisez la fonction de reconnaissance vocale de votre console pour appeler votre Nintendogs du nom que vous lui aurez donné. L’écran tactile vous permet de choisir un jouet ou une activité. Quant au stylet, vous vous en servirez pour caresser, cajoler ou chatouiller votre chien. Comme n’importe quel animal de compagnie réel, les Nintendogs réagissent à ces petits guili-guili et vous invitent à leur caresser ou frotter les parties du corps qu’ils préfèrent. Titillez l’oreille de votre chien et il remuera la tête, caressez-lui les flancs et il se roulera sur le dos pour que vous lui frottiez le ventre ! Vous pouvez aussi lui apprendre à répondre à la voix et à vous obéir sans vous donner un mal… de chien. Nintendogs est même équipé d’un mode sans fil qui permet à deux joueurs de s’échanger des objets lorsqu’ils se croisent dans la rue.

Grâce à l’horloge interne de la Nintendo DS, votre Nintendogs sait faire la différence entre le jour et la nuit. Ce qui n’empêche que les événements et les activités peuvent survenir à tout moment. Les caractéristiques hyperréalistes de ce jeu font que vous ne pourrez pas transformer votre Nintendogs en pure bête de foire en le forçant à apprendre des tours : à mesure que le temps passe, vous le verrez se fatiguer et avoir faim et soif. Jamais un animal de compagnie virtuel n’avait présenté un tel degré d’interactivité et de réalisme.

Les Japonais sont déjà devenus fous des Nintendogs . La presse nipponne adore et le public en redemande, à tel point que les ventes de la console Nintendo DS ont été multipliées par cinq la semaine où le titre a été lancé.

Que vous cherchiez un animal de compagnie virtuel ou la dernière innovation dans le domaine des consoles de jeu, Nintendogs est le titre idéal. Il combine une technologie d’avant-garde avec de petites créatures si mignonnes et si réelles que vous ne pourrez pas vous empêcher de vouloir les toucher. Il faudrait être fou pour ne pas adopter un Nintendogs !

Nintendogs sera lancé en trois éditions, Retriever du Labrador, Teckel Nain et Chihuahua, dès le 7 octobre 2005 au prix conseillé de 40 Euros en Europe.