• Éditeur : Nintendo
  • Développeur : Camelot
  • Prix : Peut varier de 15€ (occasion) à 39€ (neuf)
  • Nombre de joueurs : mode solo (1 joueur) / mode combat (2 joueurs maxi)
  • Date de sortie en Europe : 22/02/2002
  • Jouable Wi-Fi : Non

Bien que notre chère Game Boy Advance soit sur le déclin, il n'empêche qu'elle regorge de jeux excellents et biens sympa comme Golden Sun ! Une nouvelle license que Nintendo a inventé. Ce jeu typé RPG/action nous plonge dans une histoire longue et passionnante.

Le jeu commence... Une voix vous réveille... C'est votre mère qui vient vous cherchez pour vous prévenir d'un danger imminent ! Vite, vous sortez de la maison, prenez votre compagnon en cours de route et descendez rejoindre les autres villageois en bas de la ville... Mais sur le chemin, vous remarquez que vos parents essaie de sauver le fils d'amis à eux, dans la rivière en crue à cause de la tempête qui sévit ! A ce moment là, un rocher dégringole de la falaise et tue tout les membres de la famille (père, mère, Pavel (garçon en train de se noyer) ainsi que ses parents). Plus tard, sur le chemin, vous écoutez la discussion de deux personnages pour le moins mystérieux. Ces derniers, vous ayant vu, vous provoque en combat et vous succombez à leurs coups... Une fois réveillé, vous essayez de découvrir ce que ces deux individus faisaient dans le temple surplombant le village... Une fois a l'intérieur du temple, vous comprenez mieux leurs noirs desseins ! Les pierres élémentaires, qui sont à la base de l'alchimie, repose dans ce temple et ils voulaient les dérober ! Mais c'est là que ces personnages patibulaires prennent le fruits de vos exploits (ils nous prennent les pierres élémentaire fraichement cueillies...) ce qui a pour effet de faire entrer en éruption le volcan sur lequel repose le temple ! En meme temps, ils kidnappent votre amie et votre prof-chercheur ! De retour au village, on vous donne pour mission de chercher vos amis enlevés et par la même occasion, reprendre les pierres volées. Le destin du monde repose désormais sur vos épaules...

lire la suite