OverGame nous a pondu un petit papier intitulé Red Steel : coup d'essai qui relativise l'intérêt du premier jeu annoncé officiellement sur Nintendo Wii.

extrait :

En mai dernier, le concepteur principal du jeu nous suggérait que l'un des travaux de l'équipe avait été de se restreindre, les possibilités offertes par la Wiimote étant "multiples". On sent ainsi dans Red Steel cette volonté d'exploiter au maximum l'outil, les questions d'intérêt ludique ou pratique n'apparaissant que plus bas sur le cahier des charges. Ce qui n'est pas forcément un défaut éliminatoire. Mais dans le cas de Red Steel, ce foisonnement a surtout pour conséquence désagréable de révéler rapidement les limites du joueur – en train d'apprivoiser le dispositif Wii – et/ou du module de détection, par ailleurs inférieur à celui de Twilight Princess ou de Trauma Center.

Lire "Red Steel : coup d'essai"