GRAPHISMES 9,5/10

La partie graphique... Que dire... Du très bon boulot ! On voit que les développeurs ont peaufiné leur jeu du début à la fin ! L'univers est enchanteur, les herbes qui bougent, les effets de brume, de pluie, d'éclairs, les levers de soleil, les reflets de l'eau sur les parois rocheuses... Tout est soigné, tout est propre, tout est sans fritures, tout est beau. Traverser les Plaines d'Hyrule, escalader des cimes enneigées, faire de la plongée sous-marine, troubler l'éclat cristallin de l'eau du Lac Hylia... Ce monde nous happe de par sa beauté, son réalisme saisissant, ses textures enchanteresses. Les jeux d'ombres et de lumières nous bluffe complètement surtout ceux créés par les torches.

L'animation est fluide, sans aucun ralentissements, avec aussi des mouvements réalistes que se soit Link qui marche, qui cours, qui nage, qui saute, qui plonge. Le loup est incroyablement vivant, ses mouvements font vraiment penser à ceux d'un loup réel. Et puis comment ne rien dire sur l'animation très soignée dont été témoin le cheval de la série, Épona. Au trot ou au galop, son corps est identique à celui des chevaux d'équitations. Vraiment bluffant ! D'ailleurs lors des combats, si l'on touche un ennemis, un léger ralentissement se verra mais n'est pas une erreur ! C'est pour faire ressentir la puissance du coup donné ! Et il faut croire que ça marche...

Par contre, on regrette que la version Wii ne soit qu'un portage graphique pur et simple de la version Game Cube par contre elle possède (la version Wii) le mode 16/9.

SON 9/10

L'ambiance sonore est aussi l'une des principales qualités que doivent avoir les jeux pour nous aider à une immersion interdimensionnel et ainsi s'imprégner dans l'aventure. Les musiques sont plutôt sympa, certaines sont parfaites pour l'endroit où elles sont assignées, d'autres parfois agaçantes car ressemblant à des sons type MIDI (format de compression audio). Le style musicale est assez épique limite "héroic fantasy" mais on déplore l'absence de musiques ORCHESTRALES ! Malgré cela, on est content de retrouver quelques thèmes récurrents de la série ainsi que d'autre clins d'oeil (lors de certains événements).

Les bruitages collent parfaitement aux actions dont ils sont issus. La sensation du vent, la lame tranchant le silence, les bruits de pas dans la brousse ou le sable, les flèches ennemis qui sifflent dans l'air comme dans le Seigneur des Anneaux, les pas lourds d'Épona contre la terre sèche ou les planches des ponts. Le réalisme de ce jeu est aussi dû à son ambiance sonore hyper travaillée et l'on ne peut qu'être enchanté.

JOUABILITÉ 9/10

Oui, il n'a pas la note parfaite et pourtant c'est un jeu Nintendo. Non je n'ai pas commis de sacrilèges ni de blasphème mais il y'a certains points noirs donc la note maximale ne peut être mise. Parlons déjà des points forts de cette maniabilité. La version Wii a été conçu pour que le joueur se serve du combo Wiimote + Nunchuk.

Paris réussi ! Le joueur change sa conception de la "vrai" manette et se laisse prendre par ce combo désormais culte. Plus de précision pour viser un ennemis avec l'arc, plus de rapidité pour s'accrocher avec le grappin et plus de facilité à dégainer son épée au premier monstre venu ! Suivant la direction donné par votre mouvement (Wiimote), Link donne un coup d'épée dans la direction soit horizontale soit vertical soit en avant ! On voit d'ailleurs dans ces situations que la Wiimote (si bien utilisée et bien programmée) peut vraiment être un instrument d'une grande précision ! Agitez votre Nunchuk et Link fera la célèbre attaque tornade (attaque circulaire) ! Ensuite les combats à cheval sont un régal et la définition du mot "jeu" prends tout son sens ! On s'éclate à bouger sa Wiimote et son Nunchuk pour éclater les ennemis devant nous ! Une réelle nouveauté ! Link, qu'il soit dans sa forme canine ou pas, est un régal de jouabilité pourtant pas exempts de petites erreurs...

Dans l'aventure, vous découvrirez aussi des nouvelles attaques appelées bottes secrètes. Celles-ci enrichiront le gameplay de manière conséquente ! Achevez vos ennemis, parade avec le bouclier, esquive puis coup dans le dos j'en passe et des meilleurs ! Beaucoup de ces techniques sont inédites tandis que d'autres se réfèrent aux anciens opus (surtout The Wind Waker).

Les petites ombres au tableau, dont j'ai parlé dans le premier paragraphe, sont minimes. Souvenez vous, dans les épisodes sur Nintendo64, lorsque vous montiez à l'aide des racines... Ça vous est revenu ? Bien. Dans Twilight Princess, on peut aussi monter grâce à ces même racines. Laissez le stick vers le haut tout le long, ne le relâchez pas et une fois arrivé en haut, Link ira dans une autre direction ! Bon bien sûr ça n'arrive pas tout le temps mais cela peut nous faire faire des erreurs assez fatales... Le loup est un peu lourdaud lors des sauts et cela nous ammène aussi à faire des bétises, toujours aussi tragique. Malgré celà (qui n'arrive pas souvent rassurez vous) le jeu est un régal !

MULTI-JOUEURS ?/10

Ce Zelda n'est pas multi-joueurs.

Les seuls Zelda multi-joueurs sont Zelda Four Swords Adventures sur Game Cube, Zelda The Wind Waker sur Game Cube (si on compte la connexion GBA avec Tingle) et Zelda Four Sword inclus dans la réédition de Zelda A Link to The Past sur GBA.

Prochainement un test de ces jeux.

GÉNÉRAL

Ce Zelda exploite totalement son scénario, nouveau et riche en rebondissements. L'aventure vous emmène sur les Terres d'Hyrule compromisent entre crépuscule et lumière. Le méchant Xanto est le Prince du Pays du Crépuscule, afin de faire sortir son peuple de l'oppression et de la torpeur, il décide d'envahir le Pays de la Lumière, le Pays d'Hyrule ! Link, encore un jeune berger, est envoyé par le Maire de son village porter un cadeau à la Princesse Zelda. Au cours de son périple, il verra sa copine d'enfance, Iria, se faire capturer par une bande d'Orcs sans foi ni lois. Link décide de partir à sa recherche aussitôt mais pendant ce temps le Pays du Crépuscule a agrandi son territoire et est maintenant aux portes du village de Toal. Link, stoppé par cette barrière noire aux reflets orangées, se fait attraper par surprise par un Gardien du Crépuscule et grâce aux Pouvoirs des Dieux, il se transformera en loup... Jeté en prison, il fera la connaissance d'un être nouveau dans la série répondant au doux nom de Midona. Elle l'aidera à le faire s'évader et l'aventure commencera à ce point là grâce aux sages paroles de la Princesse Zelda...

Une aventure extraordinaire d'ailleurs ! Vous découvrirez des endroits sublimes autant qu'étranges avec en prime une touche de mystère et quelques petits secrets. Les donjons font preuves d'ingéniosité tant par leurs conceptions que par ce qui les hantent. L'intelligence artificielle est excellemment dosée et trouver le point faible des mini boss et autres gardiens de temple, le cerveau chauffera ! Les idées ne manquent pas et beaucoup d'entre elles sont totalement nouvelles ! Avancer dans le jeu sera tout aussi long que la durée de vie, c'est à dire très longue ! Le finir en ligne droite prendra environ une quarantaine d'heure mais si vous voulez le finir jusqu'au bout, pas moins de 70h seront nécessaires !

Beaucoup de mini-jeux bien sympa sont proposés et cela permet de recharger ou de se détendre avant de commencer un temple, de plus ils sont sympa et profitent du gameplay unique de la Wiimote ! Pourquoi se priver ?!

NOTE FINALE 9,5/10

Des maigres défauts font que ce jeu n'atteigne pas la perfection que tout le monde avait prédit pourtant le jeu est servi par une incroyable mise en scène, une réalisation de maître, une jouabilité totalement nouvelle ainsi qu'une conception hors du commun ! Certainement le Zelda le plus abouti, il mérite une place d'honneur dans une ludothèque Wii en pleine construction.

Voir le mini-site officiel Zelda Twilight Princess

N'hésitez pas non plus à parler de ce jeu sur le forum du Nintenblog ! (Où le spoil règne en maître ^^)

D'autres avis :

Jeuxvidéos.com

Jeuxactu.com